La Page RadioAmateur de Bernard Pidoux, F6BVP


Indicatif
F6BVP
License
CEPT classe 1, radiotéléphonie et radiotélégraphie
Adresse Radio Paquet
f6bvp@f6bvp.frpa.fra.eu
Locator
JN18DV

  Click on the flags[Français]to see this page in English.


Chorus, le chant de la Terre. Emissions radio engendrées dans la magnétosphère par l'interaction des particules solaires chargées avec la ceinture de Van Hallen.
Ces ondes radio ont été enregistrées par les deux satellites EMFISIS




Journée mondiale EME (Earth-Moon-Earth, Terre-Lune-Terre), 18 avril 2010 - réception réussie de KP4AO via la lune

Cette page est dédiée à la mémoire de deux amis OMs disparus, Luciano Bertucci, I1JE / TR8BL à qui je dois en particulier  mes deux antennes satellites Maspro, et Jean Gruau F8ZS qui m'a convié à participer au projet de Satellite ARSENE.

Radio télescope Arecibo

Le RadioClub d'Arecibo KP4AO (FK68oi) est situé à ARECIBO, île de Porto Rico (voir l'image satellite avec QTH Locator de F6FVY  en entrant les coordonnées FK68oi dans le petit rectangle en bas de l'image puis cliquer sur "locate". Quand la carte s'affiche, cliquer en haut et à droite sur le menu "mixte" et ensuite cliquez près du coin en bas et à droite du rectangle bleu. Zoomer avec la roulette de la souris ou avec le curseur sur l'échelle en haut et à gauche).
L'antenne du radiotélescope a un diamètre de 300 mètres qui apporte un gain de 57 dBi sur 432 MHz !
Parmi les opérateurs figurait le prix nobel de physique J. Taylor, W1JT auteur de nombreux logiciels utilisés en EME.

ARECIBO.png


J'ai proposé aux OMs de l'Association des Radioamateurs de Paris (ARP75) de tenter de recevoir le signal de KP4AO en écho via la Lune.
Le matériel était "élémentaire" :  antenne MASPRO deux fois 21 éléments croisés en polarisation circulaire commutable droite-gauche (gain +13dBi) montée sur un trépied,
préamplificateur 432 MHz SSB Electronics (facteur de bruit 0,9 dB) et transceiver ICOM 910H bibande UHF-VHF (75 W en émission).
Les calculs théoriques avec le logiciel de F1EHN, pour le bilan de liaison laissaient espérer une réception un peu au-dessus du bruit.

Bilan de liaison

Nous nous sommes retrouvés deux soirs de suite à trois ou quatre OMs sur une terrasse du parc de Belleville qui surplombe Paris.
Laurent F6GOX, Mathieu F6CRF, Jean-Pierre et Laurent F6FVY avaient apporté des rallonges électriques et un manipulateur bilame.
Le premier soir du 17 avril nous n'avons rien entendu, mais KP4AO n'avait que 25 W par suite d'un problème d'amplificateur de puissance.
De plus nous n'avons pas pu voir la Lune car le soleil était dans la même direction et c'était la nouvelle Lune. Nous avons abandonné en raison du froid et du fait de l'absence de signaux.
Le lendemain Samedi 18 avril KP4AO avait mis en route un PA de 350 W. La réception des signaux de KP4AO en écho via la Lune a été possible.
Noter que nous avons été cependant énormément génés par les raies harmoniques de Syletrack  qui couvraient 300 KHz avec un niveau de S6 à S8 (si votre lecteur ne peut lire cette video essayez cet autre format vidéo).
De notre côté un filtre CW étroit a clairement fait défaut.

IMG_0273.JPG

La nuit venue nous avons pointé l'antenne sur le croissant de la nouvelle lune. Le spectacle était grandiose et c'est avec une grande émotion que nous avons entendu les premiers signaux en
provenance de Porto Rico qui se réfléchissaient sur la Lune.

IMG_0252.JPG

Les signaux de KP4AO en BLU n'étaient compréhensibles que de temps en temps. La CW était plus facile à copier au milieu du QRM infernal de la balise Syletrack !

F6KVP_KP4AO_CW_1.png

Le troisième jour, nous sommes restés confortablement dans nos stations à l'écoute du traffic EME via Internet.
La vidéo de la station KP4AO était diffusée par "streaming TV" en direct tandis que l'antenne de radioastronomie de Dwingeloo aux pays bas était sortie de sa retraite et reliée à un serveur  Internet web SDR pour diffuser en direct toute la bande 431.985 à 432,075. En déplaçant un curseur sur l'affichage en "chute d'eau", chaque station connectée peut sélectionner la station à recevoir, le type de modulation et la largeur des filtres. L'enregistrement d'une partie de la soirée est accessible à tous sur le site WebSDR du CAMRAS.
Le pile-up était impressionnant, ainsi que le niveau des signaux de KP4AO qui voisinaient les 59+10 dB.
KP4AO arrivait sur la parabole de 25 m comme une station locale en BLU et en CW on entendait les claquement de manipulation.
En mode JT65b le bruit de fond disparaissait totalement au moment de la transmission de KP4AO.

http://f6bvp.free.fr/dwingeloo_parabole_25m.png

Le site du CAMRAS rediffuse par webSDR l'activité EME. A écouter absolument ! Voici l'enregistrement du QSO entre KP4AO et F6HLC.
Toutes nos félicitations Christian ! F6HLC m'a envoyé la photo de sesantennes et une vidéo montrant la réception de KP4AO.

On peut regretter que les opérateurs de la station du Radio Club d'Arecibo n'aient pas été mieux entrainés au trafic DX.
On aurait ainsi pu multiplier le nombre de stations contactées par deux ou trois.
Ils passaient le plus souvent des reports de 599 !
Finalement les petites stations qui devaient arriver S34-S4 n'avaient pas beaucoup de chances. Ne parlons pas des stations QRP proches du niveau du bruit.
La présentation en diapositives de cette "manip EME" est téléchargeable ici.

Nous essaierons de faire mieux la prochaine fois, si nous avons la possibilité d'opérer avec la parabole de la Cité des Sciences de la Villette
qui a été mise à la disposition de l'Association des Radioamateurs de Paris (ARP75) par convention avec l'Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de LaVillette. Récemment, l'ARP a installé deux bungalows sous la parabole pour y accueillir les locaux destinés à la station de d'expérimentation et de démonstration de liaisons radio expérimentales.


Résumé biographique radioamateur
Je pense que j'étais destiné à devenir radioamateur.
Etant enfant j'étais déja fasciné par le poste de radio familial, me demandant par où la voix et la musique pouvaient bien entrer dans ce poste ?

J'ai en fait découvert l'émission radioamateur par chance en écoutant les ondes courtes à l'âge de 14 ans. Ma deuxième chance a été qu'à cette époque l'émission d'amateur pouvait être facilement copiée car les transmissions étaient en modulation d'amplitude sur 40m et 20m. La BLU n'était heureusement pas encore très répandue. Ma troisième chance fut donc d'écouter un radioamateur qui donnait une liste d'adresses en Belgique. J'écrivi à ON4KJ et ma quatrième chance fut que cet OM eut l'amabilité de me répondre par une longue lettre dans laquelle il m'expliquait l'émission d'amateur et me communiquait l'adresse du Réseau des Emetteurs Français à Paris. La même année, je fis un séjour de vacances studieuses en Angleterre et j'eu le bonheur de constater que la maison à côté de celle de mes hôtes était celle d'un très aimable radioamateur, G3OML à Morden, Surrey. Le Monde des radioamateurs est vraiment petit !

Au lycée, j'étais plus intéressé par la physique que par les autres matières, et un de mes meilleurs camarades était également un passionné d'électronique. Les autres copains m'avaient surnommé "Ondes Courtes" car nous passions beaucoup de temps à discuter de radio. Nous sommes devenus tous les deux Médecins et chercheurs !

J'ai construit plusieurs kits radio. Le premier fut un émetteur récepteur BLU monobande 20 m Heathkit HW-32, et je me suis lancé dans l'assemblage d'un récepteur de TV et d'un oscilloscope, qui figuraient comme travaux pratiques d'un cours par correspondance, Eurelec. Mon premier indicatif radioamateur a été F1BJI en 1972. J'ai ensuite étudié la télégraphie, complétant ma license et j'ai obtenu l'indicatif F6BVP.

En 1979, Jean F8ZS me demanda de participer avec un groupe d'OMs du CNES à un projet de satellite radioamateur. Nous fondames le RACE, Radio Amateur Club de l'Espace, et ainsi débuta l'aventure ARSENE.

La même année j'ai assemblé une console Heathkit H9 (cela nécessita bien deux semaines) et un micro ordinateur H8 à base du microprocesseur 8080 Intel avec 4 Kilo Octets et ensuite 8 Ko de mémoire RAM statique qui fonctionne toujours. Mon livre de chevet pendant les vacances d'été fut un ouvrage sur le microprocesseur 8080.

J'ai commencé mes QSOs par satellite en mode A avec une station VHF 2m, une antenne 13 éléments F9FT, et un dipole en V inversé sur 28 MHz.

J'ai pu décoder les télémesure des satellites UoSat-1 and UoSat-2 via l'interface pour K7 du H8 au standard Kansas City (seulement au prix d'un inverseur supplémentaire pour redresser les données).

Toujours avec le même H8 programmé en assembleur avec un programme adapté d'un article de QST, j'ai pu copier de la télégraphie automatiquement sur écran et transmettre en CW ce que je tapais sur le clavier. Je me souviens de la remarque d'un correspondant radioamateur Américain qui me dit que mon signal CW sur 14080 KHz ressemblait à de la musique!

En 1981, j'ai monté un second micro ordinateur H88 avec 32Ko de RAM et un seul lecteur de disquettes de 180 Ko qui m'a permis de faire des QSO en RTTY à 45.5 bauds en code Murray-Baudot à 5 moments. J'ai eu l'occasion de copier les premières émissions expérimentales RTTY de W1AW de l'ARRL en ASCII 7 bits à 110 bauds sur la bande 20 m.

J'ai écouté et fait mes premiers contacts par satellites avec les AMSAT OSCAR 6, 7 et 8. Ce dernier avait une orbite basse très favorable avec des passages de plus de 20 minutes en mode A (montée sur 2m - descente sur 10m)..

Ensuite vint l'ère du Heath-Zenith Z100, acheté tout monté, un micro ordinateur à base de 8086 et 8088. Les systèmes d'exploitation étaient le CP/M et le DOS.  Il possédait deux disquettes de 180 Ko, 128 Ko de mémoire RAM dynamique et une horloge à 6 MHz. En même temps j'ai amélioré mon système d'antennes avec un moteur d'élévation.

En novembre 1983, j'entendis le retour de mon propre signal télégraphique renvoyé par le transpondeur d'AO-10 en mode B (montée 435 et descente sur 145 MHz).

J'ai découvert le paquet-radio, successeur du radiotélétype, au travers des publications de l'AMRAD et je dois être une des premières stations française en 1984 à avoir expérimenté l'AX25 avec mon complice extrêmement compétent F6ABJ qui avait assemblé deux kits du controleur de paquets PK1. En 1983 j'avais en effet construit, d'après une description de l'AMRAD, un répéteur paquet AX25, en wrapping sur une carte de développement du H8 avec un controleur HDLC 8073. Mais ce n'est qu'un an plus tard que j'ai pu valider cette réalisation au moyen des PK1, car auparavant il n'existait aucun moyen d'émettre de l'AX25. En 1986, nous utilisions déja le logiciel CPK sous CP/M pour transférer des fichiers par paquet-radio. Avec Rémy F6ABJ et quelques OMs nous avons fondé l'Association Technique pour l'Expérimentation du Packet RadioAmateur.

En Novembre 1987, j'ai remplacé mes antennes par deux 2 X 9 éléments F9FT 145 MHz en polarisation circulaire et une KLM 22c UHF, plus des préamplificateurs et des cables coaxiaux à faible perte. Ceci s'est traduit par le début des contacts via OSCAR-12 en mode BLU avec DL0XK, I8CVS, DC9UP, HB9RHV, DC6PX, I0LYL. AMSAT OSCAR 13 a été lancé le 15 Juin, 1988 à 13:19. J'ai copié la télémesure en télégraphie d'AO-13 pendant l'orbite 7 le 18 Juin. Elle disait qu'après l'allumage du moteur d'apogée, le nouveau périgée du satellite était à 1500 Km et l'apogée à 36000 Km.

Le 25 Juillet 1988, je fis mes premiers QSO via AO-13 en mode B au cours de l'orbite 87 en CW avec N4MW et VU1BR en SSB.

En Octobre 1989, j'ai entendu la station spatiale MIR sur 143,625 MHz et de nouveau en Juillet 1991, mais cette fois Anatoly U5MIR-1 utilisait une transmission paquet AX25.

C'est également en Juillet 1991 que j'ai fait mon premier QSO via OSCAR-21 avec G8ATE en SSB.

A cette époque la NASA expédiait gratuitement sur demande tous les 10 jours environ une lettre avec la liste des éléments kepleriens 2 Lignes que je recopiais à la main pour les diffuser sur le réseau paquet et pour les publier dans un petit journal, le BIRSAT, fondé par F3HK, auquel souscrivaient les OMs qui voulaient être rapidement informés.

Depuis 1990, j'opère une station BBS paquet-radio spécialisée sur l'Espace et les Satellites. Le programme BBS est écrit par Jean Paul, F6FBB.

En Décembre 1991, j'ai été la première station française métropolitaine à trafiquer en paquet par satellite à 9600 bauds avec le protocole PACSAT. Les microsats étaient UOSAT-3 et UOSAT-5. J'utilisais les programmes PB et PG de Harold Price NK6K et Jeff Ward G0/K8KA, un modem 9600 G3RUH sur un TNC-2 (EPROM TAPR 1.1.7b) et des appareils ICOM IC-490 (UHF) / IC-290 (VHF) modifiés pour le 9600 bauds (prises directes sur la diode varicap et filtre FI plus large).

L'ordinateur que j'utilisais était un clone PC 80386 SX 16 MHz avec 4 Mo RAM. L'azimut et l'élevation étaient calculés par le programme résident ITRACK qui les affichaient dans le coin de l'écran. Le pointage des antennes et le décalage en fréquence pour compenser l'effet Doppler étaient manuels tandis que je surveillais le diagramme de l'oeil sur l'oscilloscope et tapais les messages au clavier. C'était du sport. J'ai opéré la première station passerelle satellite (SATGATE) française pendant un an et j'ai écrit en C, HEADOUT.EXE un programme destiné aux stations SATGATE.

Les autres étapes sont de l'histoire contemporaine...


Principaux centres d'intérêts
Transmissions numériques.
Transmissions par Satellites.
Ecriture de logiciels informatiques.
Espace, Astronomie, photographie.

Membre Actif ou ancien membre des Associations
REF-Union, Réseau des Emetteurs Français, membre n° 12238 depuis 1961;
AMSAT-NA, membre 1097 depuis 1975; membre à vie n° 1486;
RACE, Radio Amateur Club de l'Espace, 1979; Vice Président relations internationales. Le RACE est membre d'honneur du REF;
AMRAD, Amateur Radio Research and Development Corporation (1983)
ATEPRA, Association Technique pour l'Expérimentation du Packet-RadioAmateur, 1984;
AMSAT-UK (United Kingdom) membre 4813 depuis 1990;
CAC, Club Aérospatial de la Celle Saint Cloud;
AMSAT-France , fondée en 1996 (Président fondateur);
TAPR, Tucson Amateur Packet Radio.
ARP75, Association des Radioamateurs de Paris.
Membre de la Commission Satellite du REF-Union

Participation et communications à des congrès Radioamateur
1992 - AMSAT-UK colloquium



1. Publications sur les Satellites dans Radio REF


2. Publications sur le Paquet-Radio dans Radio REF

3. Autres Sujets


4. Participations à des Projets Satellites Radioamateurs

 Lire cette référence en anglais    http://space.skyrocket.de/index_frame.htm?http://www.skyrocket.de/space/doc_sdat/arsene.htm 


   D'autres formats vidéo sont disponibles :
http://f6bvp.free.fr/videos/sput40a.wmv  (497k)
http://f6bvp.free.fr/videos/sput40a.mov  (1200 k)
http://f6bvp.free.fr/videos/sput40a.mp4  (833k)
http://f6bvp.free.fr/videos/sput40a.avi  (879k)




        Lire également :   http://www.f1afz.fr/idefix.php et écouter la balise de télémesure d'IDEFIX arrimé au 3ème étage d'Ariane 4


5. Logiciels Utilitaires pour BBS

Serveur de Requêtes des Elements Kepleriens pour BBS F6FBB
Programme serveur pour les BBS F6FBB. Il répond à un message adressé à
REQKEP @ INDICATIF_BBS < Indicatif_expéditeur
par une aide, une liste des satellites disponibles, un fichier documentaire pour le satellite spécifié ou les éléments Kepleriens d'un ou plusieurs satellites spécifiés.
Mise à jour automatique de la Banque de données Satellites pour BBS F6FBB, Version 1.83
Ce logiciel lit les messages KEPS de l'AMSAT's reçus par paquet-radio et met à jour la banque de données des satellites de la BBS F6FBB.
Mise à jour des fichiers Documentaires et des Fréquences des Balises pour BBS F6FBB
Ce logiciel met à jour automatiquement les fichiers documentaires et les fréquences balises des satellite des BBS F6FBB. Le fichier documentaire peut ensuite être demandé par les utilisateurs du BBS via le serveur REQKEP.
Mise à jour Automatique du fichier d'InstantTrack IT.ORB pour les BBS F6FBB
Ce logiciel met à jour la banque de données des satellites du programme InstantTrack, IT.ORB, à partir de la banque de données des satellites SATEL.DAT, d'une BBS F6FBB.

6. Autres Logiciels Radioamateurs

SATCRCS.EXE
HEADOUT.EXE version 2.1
PILOTES DE ROTORS D'ANTENNES


7. Autres documents accessibles sur mon site

        Documents sonores, vidéo, logiciels, documentations etc...
            - fichiers à parcourir.


Retour à la page précédente


 Vers ma page professionnelleDr Bernard Pidoux